2004

 

La saison théâtrale 2004 était placée sous le signe du changement : nouveau décor -  nouveau style de pièce, avec, certes, quelques appréhensions quant à l'avis du public. Même si les adeptes des histoires traditionnelles ont été quelque peu déroutés, le bilan est, dans l'ensemble,  très très satisfaisant.  

C'était un spectacle difficile à monter parce que très varié. La succession de petites scènes a nécessité une grande vivacité, tant au niveau des acteurs, qu'au niveau des techniciens son et lumière, des changements de décors, etc…

Nous avons pu admirer l'aisance avec laquelle les acteurs passaient d'un personnage à l'autre, alors qu'ils ne disposaient parfois que de quelques minutes, voire quelques secondes pour se "transformer".

Félicitations à toute l'équipe qui a prouvé, une fois de plus, qu'elle excelle dans tous les domaines et styles.

La recette du 31.10. pour une œuvre de bienfaisance

Cette saison s'est terminée sur un air de fête. Le 13 novembre, lors d'une petite réception, nous avons, en effet, fait des heureux en remettant un chèque de 900 Euros à Madame Lebeurier, Présidente de l'Association "les Blouses Roses". Cette association intervient à l'Hôpital de Hautepierre et apporte soutien, distraction et réconfort aux enfants malades.

Le Prix Saint Odile pour la "Naarrekischt"

Lors d'un concert donné par Robert Frank Jacobi, célèbre chanteur et défenseur du dialecte, dans la région le 5 novembre 2004, il nous a remis le "Prix Sainte Odile 2004".
R.F. Jacobi n'est non seulement un célèbre chanteur, mais il est également le Président du Mouvement de défense du dialecte et des traditions alsaciennes, il travaille en collaboration avec le Conseil Régional et le Conseil Général d'Alsace et remet ce genre de distinction à des personnes qui s'investissent dans la défense de la langue régionale.
Lors de cette soirée, il a souligné l'importance de ce combat et a terminé par ses mots : "servir notre langue, c'est servir l'Alsace par respect pour nos parents et nos traditions".

Des moments de joie, mais aussi de peine en cette année 2004.



Une pensée émue va à notre acteur
Daniel Bucher qui nous a quittés.
A nos débuts, il nous a transmis ses connaissances et son savoir faire en
matière de théâtre.

Son souvenir reste gravé
dans nos cœurs.

 

 

 


 




"Hoffentlich gits ebs drüs"    Pièce en 5 tableaux

Résumé
Cette pièce se déroule dans un petit état indépendant alsacien, le "Krummland", qui projette la création de sa propre chaîne de télévision.
Mais, la chose n'est pas aisée. Les querelles de clochers et les conflits d'intérêt s'enchaînent. Il faut convaincre les instances et organismes régionaux. Il faut trouver des actionnaires et des reporters.
Les habitants sauront-ils trouver la sagesse et s'unir pour le faire aboutir ?
Les essais seront-ils concluants ?

precedentsuivant
Retour Accueil