Le club Animation

Après avoir somnolé pendant une dizaine d'année, la Club Animation se réveille et avec lui la section théâtrale "de Naarrekischt".

Le Théâtre, une belle aventure

Elle a démarré au mois de mars 2001 par la distribution des rôles.

Au mois de juin, nous avons commencé à répéter avec un temps de repos pendant les mois de juillet et août. Puis, en septembre et octobre nous n'avions plus droit au relâchement, l'assiduité était de rigueur, il fallait à tout prix relever le défi.

Mi-octobre les acteurs maîtrisent le texte, mais nous étions dans l'incertitude et les questions fusaient : la salle sera-t-elle prête début novembre? Quel sera le verdict de de la commission de sécurité? Le podium sera-t-il livré en temps voulu? Le délai de livraison des chaises sera-t-il respecté? Autant de questions auxquelles nous n'avions, durant un laps de temps, pas de réponses. Quel stress! Aucune publicité n'était envisageable avant que tout cela ne soit réglé.

En fin de compte, tout à bien marché, il y en a qui ont travaillé d'arrache-pied, si bien que tout était fin prêt pour la "première" du 10 novembre 2001.

Les réservations ne se faisaient pas attendre et très vite, nous affichions "complet" pour les 4 représentations.

Les acteurs se sont donnés à fond et le succès remporté dès la première représentation les a fortement stimulés.

 

 


"De golde Hochzit"  
 Comédie en 4 actes

Résumé
Cinquante ans de vie commune avec ses joies et ses peines.
Henri et Dorthel Schneckenberger ont une vie mouvementée.
Chacun est parent d'un enfant, Cécile pour elle et Catherine pour lui.
Et voilà que pour leurs noces d'or, Dorthel ne veut pas que l'on invite Catherine prétextant que celle-ci est mariée à un baron.
Le subterfuge mis en place avec la complicité de Cécile et de Grettel, contraint Dorthel à se soumettre et à accepter à contrecœur la venue de Catherine.
Mais voilà que l'histoire se corse.
En recevant un courrier de Catherine, auquel étaient jointes des photos, Dorthel reconnaît le père de sa fille Cécile, qui n'est autre que le beau-père de Catherine.
La cérémonie approchant, Dorthel ne sait plus à quel saint se vouer.
Elle finira par avouer après la cérémonie que Cécile et Egon von Breitenstein, l'époux de Catherine, sont frère et sœur.
Cet obstacle franchi, Dorthel se sent libérée d'une situation trop longtemps enfouie au fond d'elle et la fête peut enfin commencer ! …
Quelques chants et poèmes rythment les quatre actes de cette pièce.


Cette saison s'est, malheureusement, trouvée abrégée du fait que l'acteur principal a été confronté à des problèmes de santé.

Reprise de la pièce "De golde Hochzit"

En raison de l'annulation de trois séances en 2001, et du succès remporté par cette pièce, celle-ci a été reprise en 2002.


precedentsuivant
Retour Accueil